0144136130
menu menu close cellphone
Centre de medecine esthétique à Paris
Soin du corps en clinique:

Traitement de l’hyperhidrose

Le traitement de l’hypersudation

Les mains moites, la chemise qui colle dans le dos, les gouttes qui perlent sur les tempes… Quand la transpiration est très importante et affecte la vie sociale, on parle alors de transpiration excessive ou d’hyperhidrose.

Gênante et inconfortable, cette pathologie ne peut pas être traitée par l’usage d’un simple déodorant. Pour lutter efficacement contre la transpiration excessive, la toxine botulique est le traitement de choix dans la prise en charge de l’hyperhidrose localisée.

Ce traitement, appelé “Sweat Control” chez Cible Clinic, est proposé avant d’envisager un traitement chirurgical.

Tout lire
C’est également l’un des meilleurs hydratant pour certaines zones du visage et du corps. L’injection d’acide hyaluronique nourrit en profondeur, tout comme la technique du mésolift qui consiste à de multiples injections au niveau du derme.

De part ses bienfaits, l’acide hyaluronique est également souvent utilisé dans les produits cosmétiques.

L’hyperhidrose : les zones traitées

L’hyperhidrose peut être localisée ou généralisée.

L’hyperhidrose localisée se manifeste par une transpiration excessive sur une partie du corps seulement. La forme localisée affecte surtout les aisselles, les mains, les pieds et le front.

Tout lire
Chez Cible Clinic, nous traitons principalement la zone des aisselles par injection de toxine botulique.

Ces injections sous-cutanées bloquent les transmissions nerveuses en direction des glandes sudorifiques permettant de stopper net la transpiration.

C’est un traitement esthétique dont les effets sont visibles au bout de 3 à 5 jours.

Aussi appelé “le Sweat Control” by Cible Clinic, ce traitement a montré son efficacité pour stopper la sudation excessive et améliorer la qualité de vie des patients, en évitant d’avoir recours à des traitements chirurgicaux.

Déroulement d’une séance d’injection de toxine botulique dans les aisselles

Avant toute séance d’injection de toxine botulique, notre médecin expert va échanger avec le patient, lors d’une consultation, pour comprendre ses besoins et rechercher d’éventuelles contre-indications au traitement (maladies spécifiques, prises de médicaments…).
Tout lire
Dès lors que tout risque de réaction est écarté, le médecin va commencer par raser les aisselles si nécessaire et appliquer, 30 minutes avant les injections, une crème anesthésiante pour plus de confort.

Il va ensuite quadriller la zone au crayon pour pouvoir injecter le produit avec précision à chaque intersection des lignes. Le médecin effectue en moyenne une vingtaine de micro-injection par aisselles.

Résultats avant/après

Après la séance, le patient peut retrouver ses activités car le traitement est non-invasif. Il est cependant conseillé d’éviter d’appuyer ou de masser les zones traitées. Une visite de contrôle sera planifiée deux semaines après la première séance d’injections.

Les résultats se font ressentir au bout de 3 à 5 jours et durent entre 6 à 8 mois.

Questions fréquentes

Comment fonctionne le botox sur la sudation ?

Le botox va paralyser le message qui permet à la glande sudoripare de libérer la sueur.

Ainsi la transpiration est stoppée et le patient ne transpire plus au niveau de la zone traitée.

Le traitement de l’hyperhidrose avec le botox est il dangereux ?

Bloquer la transpiration n’est pas dangereux si le patient a été suivi par un médecin-expert et qu’il ne présente pas de contre-indications à l’injection de toxine botulique.

Faut-il faire des injections régulièrement, comme pour les rides ?

Oui. Les injections de botox sont efficaces au bout de 3 jours environ et pendant 6 à 8 mois en moyenne selon les patients.

Le traitement de l’hyperhidrose nécessite donc de renouveler les injections de toxine botulique pour ne plus souffrir de transpiration excessive.

Quelles sont les contre-indications au traitement de l’hyperhidrose par injection de toxine botulique ?

Il est contre-indiqué de traiter l’hyperhidrose avec le botox pendant la grossesse, l’allaitement ou si le patient a une maladie neuromusculaire et dégénérative, ou encore s’il présente une maladie auto-immune.

Quels sont les risques du traitement de l’hypersudation ?

Les risques de ce traitement sont très faibles s’il est effectué dans un cadre médical, avec un suivi régulier. Dans certains cas, lorsque la transpiration est bloquée sur une zone, on peut avoir une hypersudation paradoxale à un autre endroit.

Par exemple si on bloque l’hypersudation d’un patient qui transpire beaucoup des mains, cela peut être transféré par compensation au niveau du dos, des aisselles ou des pieds. Il faut alors que le patient en informe son médecin pour qu’il puisse remédier à ces problèmes de transpiration.

Tarifs

  • Traitement de l’hyperhidrose 500€*

* Prix indicatif (TTC), à partir de

Soin du corps en clinique :

Traitement de l’hyperhidrose par la toxine botulique

Le traitement de l’hypersudation

Les mains moites, la chemise qui colle dans le dos, les gouttes qui perlent sur les tempes… Quand la transpiration est très importante et affecte la vie sociale, on parle alors de transpiration excessive ou d’hyperhidrose.

Gênante et inconfortable, cette pathologie ne peut pas être traitée par l’usage d’un simple déodorant. Pour lutter efficacement contre la transpiration excessive, la toxine botulique est le traitement de choix dans la prise en charge de l’hyperhidrose localisée.

Ce traitement, appelé “Sweat Control” chez Cible Clinic, est proposé avant d’envisager un traitement chirurgical.

L’hyperhidrose : les zones traitées

L’hyperhidrose peut être localisée ou généralisée.

L’hyperhidrose localisée se manifeste par une transpiration excessive sur une partie du corps seulement. La forme localisée affecte surtout les aisselles, les mains, les pieds et le front.

Chez Cible Clinic, nous traitons principalement la zone des aisselles par injection de toxine botulique. Ces injections sous-cutanées bloquent les transmissions nerveuses en direction des glandes sudorifiques permettant de stopper net la transpiration.

C’est un traitement esthétique dont les effets sont visibles au bout de 3 à 5 jours.

Aussi appelé “le Sweat Control” by Cible Clinic, ce traitement a montré son efficacité pour stopper la sudation excessive et améliorer la qualité de vie des patients, en évitant d’avoir recours à des traitements chirurgicaux.

Déroulement d’une séance d’injection de toxine botulique dans les aisselles

Avant toute séance d’injection de toxine botulique, notre médecin expert va échanger avec le patient, lors d’une consultation, pour comprendre ses besoins et rechercher d’éventuelles contre-indications au traitement (maladies spécifiques, prises de médicaments…).

Dès lors que tout risque de réaction est écarté, le médecin va commencer par raser les aisselles si nécessaire et appliquer, 30 minutes avant les injections, une crème anesthésiante pour plus de confort.

Il va ensuite quadriller la zone au crayon pour pouvoir injecter le produit avec précision à chaque intersection des lignes. Le médecin effectue en moyenne une vingtaine de micro-injection par aisselles.

Résultats avant / après

Après la séance, le patient peut retrouver ses activités car le traitement est non-invasif.

Il est cependant conseillé d’éviter d’appuyer ou de masser les zones traitées. Une visite de contrôle sera planifiée deux semaines après la première séance d’injections.

Les résultats se font ressentir au bout de 3 à 5 jours et durent entre 6 à 8 mois.

Vos témoignages

Accompagner nos patients et prendre soin d’eux à travers une approche unique et innovante est une priorité chez Cible Clinic. C’est pourquoi nous offrons un service personnalisé et des soins sur-mesure, pour répondre aux besoins spécifiques de chacun.
Graeco idem perurgebant perurgebant quam indicabant tortis et litterae autem sermone manicis speciem regale nomine pectoralem tortis sine haec celerari non perurgebant.

Anne P.

Graeco idem perurgebant perurgebant quam indicabant tortis et litterae autem sermone manicis speciem regale nomine pectoralem tortis sine haec celerari non perurgebant.

Anne P.

Questions Fréquentes

Comment fonctionne le botox sur la sudation ?
Le botox va paralyser le message qui permet à la glande sudoripare de libérer la sueur.

Ainsi la transpiration est stoppée et le patient ne transpire plus au niveau de la zone traitée.

Le traitement de l’hyperhidrose avec le botox est il dangereux ?
Bloquer la transpiration n’est pas dangereux si le patient a été suivi par un médecin-expert et qu’il ne présente pas de contre-indications à l’injection de toxine botulique.
Faut-il faire des injections régulièrement, comme pour les rides ?
Oui. Les injections de botox sont efficaces au bout de 3 jours environ et pendant 6 à 8 mois en moyenne selon les patients.

Le traitement de l’hyperhidrose nécessite donc de renouveler les injections de toxine botulique pour ne plus souffrir de transpiration excessive.

Quelles sont les contre-indications au traitement de l’hyperhidrose par injection de toxine botulique ?
Il est contre-indiqué de traiter l’hyperhidrose avec le botox pendant la grossesse, l’allaitement ou si le patient a une maladie neuromusculaire et dégénérative, ou encore s’il présente une maladie auto-immune.
Quels sont les risques du traitement de l’hypersudation ?
Les risques de ce traitement sont très faibles s’il est effectué dans un cadre médical, avec un suivi régulier. Dans certains cas, lorsque la transpiration est bloquée sur une zone, on peut avoir une hypersudation paradoxale à un autre endroit.

Par exemple si on bloque l’hypersudation d’un patient qui transpire beaucoup des mains, cela peut être transféré par compensation au niveau du dos, des aisselles ou des pieds. Il faut alors que le patient en informe son médecin pour qu’il puisse remédier à ces problèmes de transpiration.

tarifs

  • Traitement de l’hyperhidrose: 500€*

* Prix indicatif (TTC), à partir de

WordPress Video Lightbox Plugin